Accompagner des projets complexes

Frédéric Walle aime conjuguer passé, présent et futur durable. A 40 ans, ce propriétaire de cinq magasins U Express a commencé en mai 2022 les travaux de réhabilitation d’une friche industrielle à Vernaison, au Sud de Lyon, pour y implanter un supermarché U de 1 000 m2. Un projet ambitieux et complexe soutenu par SOCOREC. 

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet de friche industrielle ? 

Les Français ont un ras-le-bol croissant de voir l’entrée des villes, même les plus petites, enlaidies par le pullulement d’enseignes et de pancartes.  La friche industrielle de l’usine textile de Vernaison est au cœur de la commune. En réhabilitant le patrimoine historique, nous revitalisons le centre-ville et nous embauchons de la main-d’œuvre locale. Nous favorisons aussi le développement de circuits courts avec des agriculteurs et des producteurs de proximité pour proposer des produits de qualité, des rayons de boucherie, charcuterie et fromagerie à la coupe et une boulangerie artisanale pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs.  

Pourquoi le montage financier de ce projet est-il complexe ? 

Je suis un nouvel associé du réseau Système U et j’étais sous-capitalisé pour monter ce projet. Les banques n’étaient pas enclines à me faire confiance pour m’octroyer un prêt. L’ingénierie financière du groupement m’a alors mis en contact avec SOCOREC que je ne connaissais pas. La rencontre avec son directeur général a été déterminante : il était persuadé de la qualité du projet. Sa bonne connaissance du réseau Système U et ses conseils stratégiques m’ont permis de revoir toute l’architecture capitalistique et financière du projet. 

Quels sont les soutiens financiers apportés par SOCOREC ? 

SOCOREC est un puissant levier financier. Grâce à son prêt participatif, j’ai renforcé les quasi-fonds propres de ma holding. Les banques étaient rassurées par le montant de mon apport personnel et par la réputation de solidité de SOCOREC. J’ai également obtenu un prêt classique pour ma société d’exploitation, ce qui m’a permis de diminuer l’exposition aux risques auprès des banques. Sans SOCOREC, je n’aurais jamais pu monter ce projet. C’est le partenaire indispensable pour offrir un tremplin à des projets porteurs d’avenir. 

 

 

PRÊTS PARTICIPATIFS JUSQU’À 12 ANS

Du nouveau pour les commerçants associés : SOCOREC propose désormais des prêts participatifs d’une durée de 7 à 12 ans, dont 3 à 5 ans de franchise en capital. Les taux varient de 3,70 % à 4,95 % en fonction de la durée du prêt et de la durée de franchise. Assimilés à des quasi-fonds propres, les prêts participatifs viennent en complément d’apport pour tout investissement : création ou reprise de point de vente, équipements, travaux, etc. En souscrivant un prêt participatif SOCOREC, les commerçants associés préservent leur autonomie financière et leur capacité d’endettement pour financer leurs projets, sans garantie sur les actifs à financer de l’entreprise.

 

 

La confiance, un investissement essentiel

Portrait Christopher Quillet  

Comment êtes-vous passé de salarié à chef d’entreprise ? 

J’ai toujours eu envie d’être chef d’entreprise. Cette motivation profonde m’a servi de guide pour mes études et mon parcours professionnel. Après mon diplôme dans une école de commerce, j’ai intégré la grande distribution et j’ai gravi tous les échelons chez Système U.  C’est aussi un état d’esprit, car il faut du courage, de la conviction et de la détermination pour devenir entrepreneur. Et c’est enfin de belles rencontres, celles qui vous mettent en confiance et vous font grandir. 

 Quelles ont été les rencontres déterminantes dans votre parcours ? 

Mes anciens patrons, propriétaires de plusieurs magasins U, ont cru en moi. Ils m’ont confié un poste de direction, transmis leur expérience et leur savoir-faire. Je leur ai apporté un regard neuf et mon dynamisme pour contribuer à pérenniser leurs entreprises. Puis, ils m’ont inscrit à une formation interne pour passer de directeur à propriétaire de magasin et devenir associé Système U. C’est en faisant mes preuves que le lien de confiance s’est construit jour après jour et m’a permis d’accéder à un vaste réseau. C’est ainsi que j’ai pu saisir l’opportunité de reprendre un magasin en Normandie et connaître SOCOREC, un interlocuteur atypique, pour m’accompagner dans le financement de mon projet. 

Qu’est-ce-qui distingue SOCOREC d’un autre établissement financier ? 

Le lien humain est à la fois simple, fluide, concret. Mes interlocuteurs sont des spécialistes du commerce associé. Nous parlons la même langue. Ils connaissent les difficultés rencontrées, les leviers à activer et les solutions personnalisées à mettre en place.  Je suis jeune, sans patrimoine, et j’ai conscience que le risque était élevé. Mes interlocuteurs SOCOREC ont cru en moi. Avec eux, j’ai aussi partagé mes craintes, mes doutes et mes ambitions. Nous avons noué une relation de confiance réciproque qui va bien au-delà d’un engagement financier. Cette valeur humaine-là a une saveur toute particulière et je m’en souviendrai toute ma carrière.